Image Alt

Géodes Et Minéraux

Présentation : Le Quartz et ses Différentes Variétés

Tout savoir sur le Quartz, de son histoire à ses variétés les plus rares !

 

 

Dans cet article je vais tout vous dire sur le Quartz, je vais surtout faire une liste illustrée des différentes variétés cristallisées de ce minéral avec leurs caractéristiques. Vous pourrez ainsi voir plusieurs photos de chaque variété telle l’Améthyste ou le Cristal de Roche mais je vous indiquerai aussi dans quelles régions du monde nous pouvons les trouver.

Cette lecture s’adresse aussi bien au débutant qu’au connaisseur, je vais essayer de synthétiser tout ce j’ai appris de la manière la plus compréhensive possible tout en apportant des informations méconnues sur le sujet.

Si vous souhaitez passer directement au reportage photo des différentes variétés rendez-vous dans la partie III de ce guide.

Sinon, continuons ensemble ce guide du Quartz tranquillement assis dans notre fauteuil 💺💻.

Nous allons commencer par la partie descriptive du Quartz ! 😃

 

 

I. FORMATION ET COMPOSITION

Le Quartz est un minéral essentiellement composé de Silice. Sa formule chimique est SiO2 soit Si pour le Silicium et O2 pour le Dioxygène, la silice étant un synonyme de dioxyde de silicium. Il fait partie des tectosilicates, un sous-groupe des silicates. Il est donc associé à des oxydes métalliques tels que le Fer, le Lithium, l’Aluminium, le Magnésium, le Titane et encore d’autres métaux qui pourront déterminer certains critères comme sa couleur ou sa variété.

 

 

• Comment se forme le Quartz ?

 

Comme pour tous les minéraux, la température et la pression sont les principaux facteurs permettant la formation du quartz. C’est un processus hydrothermal qui est à l’origine de la formation du quartz et des minéraux en général. Les eaux de circulation présentes dans les roches en profondeur subissent des température très élevées de par la pression et la présence de magma. Les molécules de Silicium présentes dans ces roches sont alors dissoutes par ces eaux très chaudes. Ces eaux, alors chargées en Silicium, en remontant par les fissures près de la surface, refroidissent. Le silicium qui ne peut plus être contenu par ces eaux se combine et cristallise, donnant naissance au Quartz.

À une température encore élevée lors de la cristallisation, les cristaux seront translucides tandis qu’ils seront blanc laiteux à une température plus basse.

Comme nous allons le voir un peu plus loin, le quartz formé se trouvera sous plusieurs variétés cristallisées ou non.

 

 

• Caractéristiques et Identification.

 

Le Quartz est un minéral d’aspect vitreux. Les cristaux bien formés sont le plus souvent constitués d’une base prismatique hexagonale sur laquelle est apposée une pyramide.

Un Quartz peut avoir des pyramides des deux côtés du cristal, on appelle ça un Quartz bi-pyramidé ou bi-terminé. Cela se produit lorsque le cristal s’est développé dans une roche friable ou argileuse type glaise laissant possible une cristallisation de part et d’autre du quartz, contrairement aux cristaux classiques avec une pointe unique ayant cristallisé sur une roche mère.

 

quartz-cristal-pierre-habitus-forme-pointe-bitermine-prisme-pyramide-explication

 

Tous les degrés de transparence sont possibles, allant du complètement transparent à l’opaque complet.

De même pour les couleurs qui seront associées aux diverses variétés existantes.

Sur l’échelle de Mohs le quartz a une dureté de 7. Comme il est facilement trouvable il est utilisé comme critère de comparaison dans cette même échelle pour déterminer la dureté des autres minéraux.

Un échantillon de quartz rayera toujours une surface en verre. Ceci est un critère de détermination important du quartz.

Un autre critère permettant l’identification du quartz est sa densité régulière de 2,65.

Aussi, le quartz laissera une trace blanche sur une porcelaine non émaillée et ne sera pas soluble dans l’acide chlorhydrique.

Pour en savoir plus sur l’identification des minéraux vous pouvez aller consulter mon article sur le sujet.

 

Fiche d’Identification du Quartz :

Formule chimique : SiO2

Groupe : Silicates (tectosilicate)

Forme commune : Prisme à base hexagonale se terminant en pyramide

Couleurs : Multiples

Dureté : 7

Densité : 2,65

Texture : Vitreuse

Trait : Blanc

Cassure : Conchoïdale (irrégulière, tel du verre)

Radioactivité : Nulle

Magnétisme : Nul

 

 

II. HISTOIRE : LE QUARTZ D’HIER À AUJOURD’HUI

 

 

• Étymologie, découverte, dates importantes.

 

Statue de Théophraste à Villa Palerme

L’étymologie du nom est incertaine, l’hypothèse la plus répandue est qu’il viendrait d’un ancien nom minier germanique « quertz » que l’on retrouve dès 1505 dans certains écrits.

 

-La pierre elle-même a été étudiée par le célèbre philosophe Théophraste vers l’an 300 av. J.-C. Théophraste est un ancien philosophe grec et élève d’Aristote, on le considère d’ailleurs comme le fondateur de la minéralogie.

 

-Au Moyen-Âge le nom Quartz était si répandu qu’on l’employait pour n’importe quel cristal, peu importe le minéral. C’est Georgius Agricola savant du 16ème siècle et père de la minéralogie moderne et de la métallurgie qui réduisit l’utilisation de ce nom au quartz seul.

 

-En 1907 le minéralogiste Otto Muegge démontre l’existence de deux phases différentes du quartz à savoir le Quartz Alpha et le Quartz Bêta. Le Quartz α cristallisant en dessous de 573°C et le Quartz β entre 573°C et 870°C.

Les cristaux de Quartz que l’on retrouve sont dans 100% des cas du Quartz α, le Quartz Bêta n’étant pas stable à température ambiante.

 

 

• Utilité à travers les âges.

 

Pointes de flèches en Silex du néolithique

La première utilisation du quartz remonte à la préhistoire. On date à environ 2 millions d’années les premières traces d’utilisation de Quartz comme outils et armes en Afrique.

Ces outils sont généralement faits en silex, une variété micro-cristalline de quartz.

Par la suite on a pu l’utiliser pour produire des étincelles afin d’allumer un feu.

Furent découvertes en Mésopotamie en -4000 av. J.-C. les plus anciennes lentilles optiques de l’histoire. Selon les spécialistes ces lentilles convexes en cristal de roche servaient à brûler des zones précises en faisant converger la lumière du soleil sur celles-ci comme on le ferait avec une loupe. Par la suite on retrouve des écrits d’Aristophane (env. -400 av. J.-C.) qui décrit ce même type de pierre dont l’utilité était de faire des trous dans des parchemins.

 

Au fil du temps on a aussi bien-sûr taillé le Quartz afin de produire des coupes et des vases.

Dans la Rome antique les patriciens romains se servaient de boules de cristal de quartz afin de se refroidir les mains. À cette époque on employait simplement le mot cristal pour nommer le quartz, mot qui dérive du grec « krystallos » qui veut dire « glace ». En effet le quartz a l’aspect de la glace et reste plus froid que les autres matériaux de par sa mauvaise conductivité de la chaleur.

On croyait donc durant cette période qu’il s’agissait de glace solidifiée comme l’atteste un document de Pline l’Ancien le décrivant comme « une phase de la glace si intensément froide que la plus grande chaleur ne peut la faire fondre ».

Au Moyen Âge on s’en servait comme pierre précieuse pour sa beauté, ses diverses couleurs et pour son prix plus bas que les autres pierres précieuses de l’époque car bien plus rares.

Le Quartz sert également à la fabrication de beaucoup d’enduits et de poteries depuis les débuts de notre ère.

On l’utilise aujourd’hui dans l’horlogerie pour ses propriétés piézoélectriques mais également dans l’industrie, la décoration ou encore la joaillerie.

 

 

• Faits notables.

 

-Le plus gros monocristal de Quartz a été trouvé au Brésil à Manchõ Felipe et mesure plus de 6 mètres de long pour un poids de 40 tonnes.

 

-La plus grosse pièce de Quartz jamais exposée se trouve dans un musée en Namibie. Découvert en 1985 dans la mine Otjua près de Karibib en Namibie, ce Quartz pèse près de 14 tonnes. Il s’agit plus précisément d’un cluster c’est à dire d’un groupe de cristaux de Quartz et non d’un unique cristal.

Le plus gros quartz déplacé et exposé dans un musée

 

Le Brésil et Madagascar sont les plus gros exportateurs de Quartz destinés à la collection, la bijouterie, la lithothérapie ou encore la décoration.

 

Le plus grand cristal de France se trouvait dans une carrière en Dordogne à Saint-Paul-la-Roche.

Il a été découvert en 1970 mais malheureusement il fut détruit par les exploitants de la carrière.

Il s’agissait d’un cristal de Quartz Laiteux bien formé.

Le Quartz exploité à St-Paul-la-Roche était d’une qualité exceptionnelle, utilisé par exemple, dans les technologies de pointe en optique. Les exploitants ont donc dynamité le géant monocristal qui gênait l’exploitation de la carrière…

Depuis aucune pièce s’en approchant n’a été découverte.

On peut estimer sa taille sur la photo à au moins 4 mètres mais il était en réalité bien plus grand, toute une partie étant encore enfouie dans le sol. Son poids était estimé à environ 20 tonnes !

Le fameux cristal de Quartz Laiteux de St-Paul-la-Roche

 

 

III. LES VARIÉTÉS

 

Selon les conditions lors de sa formation (température, pression, nature des roches environnantes…) le quartz se retrouve donc sous plusieurs aspects allant de ses formes micro-cristallines, la Calcédoine par exemple à sa forme pure parfaitement cristallisée, le Cristal de roche.

Je vais vous présenter ci-dessous et dans les prochains articles les formes les plus connues mais aussi les moins connues de ce minéral qu’est le Quartz.

Nous allons commencer avec les différentes variétés « cristallisées » (qui forment des cristaux visibles) associées aux différentes couleurs du Quartz. Je laisse donc de côté les variétés micro-cristallines comme la Calcédoine ou la Chrysoprase qui ne forment pas de cristaux visibles à l’oeil nu ainsi que les quartzites comme l’Aventurine qui sont des roches composées de micro-grains de quartz.

La couleur d’un cristal de Quartz est soit due à la température subie lors de sa formation, soit à des irradiations soit à des inclusions d’autres minéraux, voire le plus souvent à une combinaison de ces 3 conditions. À noter qu’ici je ne parlerai que des inclusions invisibles à l’oeil nu (micro-inclusions) et qui colorent totalement ou presque le cristal, les autres types d’inclusions ne définissent pas des variétés de Quartz et seront décrits dans un prochain article.

Je ne parlerai pas non plus des différents dépôts ou encroûtements d’autres minéraux à la surface du Quartz, ces dépôts n’étant pas en inclusion (à l’intérieur), ils ne définissent pas de variétés particulières.

Et pour ne pas rendre la liste trop longue les différents habitus (=les différentes formes) du Quartz seront clairement abordés dans un prochain article.

Pour chaque variété je ferai une sorte de fiche d’identité résumant les principales caractéristiques à connaître et je donnerai une liste non exhaustive des principales régions où l’on trouve cette variété de Quartz en France et dans le monde.

Je classerai également les formes massives (=brut, qui n’est pas sous forme de cristaux) et cristallisées de ces variétés par indice de rareté dans l’ordre suivant :

 

très commun < commun < peu commun < assez rare < rare < très rare < extrêmement rare

 

 

-1. Le Cristal de Roche :

 

Il s’agit sûrement de la variété la plus connue, celle à laquelle nous pensons en premier en parlant du Quartz.

Elle est la variété la plus pure, complètement transparente telle du verre quand elle est dans sa meilleure qualité.

On a vu plus haut qui était Théophraste et que le mot cristal dérivait du grec “krystalos” signifiant “glace” (cf. chapitre précédent « Utilité à travers les âges »).

Chamonix Mont-Blanc

Dans un de ses ouvrages il nous parle des “cristalliers”, les hommes qui nous permettent d’admirer ces joyaux de la nature que sont les cristaux de roche.

En allant sur les monts les plus hauts ils recherchent les cristaux dans les crevasses dans des conditions souvent extrêmes et au péril de leur vie (froid, éboulement, précipice…) 🏔️⛏️.

Véritable métier à part entière pratiqué par quelques passionnés encore aujourd’hui, beaucoup ont frôlé la mort et d’autres n’ont malheureusement pas pu échapper à la catastrophe.

Le massif du Mont-Blanc est un terrain très apprécié des cristalliers de par sa richesse en géodes et fours à cristaux (ou poches à cristaux) qui sont des creux dans les parois de la montagne remplis de cristaux de toutes sortes.

 

 

Couleur : Transparent.

Rareté : Commun à assez rare selon la qualité de transparence.

Provenances principales : Brésil, Madagascar, Chine, Maroc etc…

-En Italie on retrouve des cristaux très purs à Selvino.

-Au Pakistan sont extraites des formations particulières de Quartz à âme.

-Herkimer dans l’état de New-York aux USA est une ville réputée pour ses petits Quartz biterminés appelés “Quartz Diamant”.

Le cristal de roche peut provenir de nombreux endroits mais on le retrouve quasiment dans tous les massifs montagneux du monde !

En France : Les mines de Vizille et de La Gardette en Isère contiennent les plus beaux cristaux.

De renommée mondiale, ces cristaux sont d’une limpidité exceptionnelle et parfois associés avec de la Sidérite sous des compositions variées.

La Gardette a d’ailleurs donné son nom à une rare et célèbre macle typique de ce lieu, la macle de La Gardette (également appelée macle du Japon pour une autre localité célèbre).

 

 

-2. Le Quartz Laiteux :

 

Variété de couleur blanche laiteuse due à sa cristallisation à faible température ayant permis de retenir des micro-inclusions de fluides siliceux.

Aussi appelé Quartz Neige ou Milky Quartz en anglais.

Lorsque le blanc est trop translucide il est parfois difficile de classer un Quartz dans la catégorie Cristal de Roche ou Quartz Laiteux, surtout que cette qualité intermédiaire est la plus commune pour le quartz.

Dans ce cas on parle de Quartz Cristal de mauvaise qualité ou de Quartz Laiteux faiblement coloré.

La forme massive (non cristallisée) n’est pas rare mais elle est souvent indicatrice de la probable présence d’un minéral bien plus rare, l’Or. L’Or natif étant presque tout le temps trouvé dans des veines de Quartz Laiteux, il s’agit d’un indice précieux pour le chercheur d’or.

 

 

Couleur : Blanc translucide à opaque, plus le blanc est opaque, meilleure est la qualité.

Rareté : Forme massive très commune, forme cristallisée opaque peu commune.

Provenances principales : USA, Russie, Madagascar, Portugal, Sardaigne (Italie), Autriche, Bulgarie, Roumanie.

En France : -En Saône-et-Loire on peut trouver des cristaux laiteux translucides sous forme de regroupements centimétriques, rarement de grosses pointes.

-À Ploemeur en Bretagne des plus gros cristaux d’une meilleure couleur ont été trouvés.

-Et dans le Puy-de-Dôme on trouve des cristaux d’Améthystes encapuchonnés de Quartz laiteux. Autrement dit des cristaux d’Améthystes dont la pointe a été recouverte de Quartz Laiteux et formant parfois des stries en alternance de violet et de blanc lorsque le processus s’est répété plusieurs fois.

-Sans oublier le fameux Quartz de Saint-Paul-la-Roche d’une telle pureté qu’il fut utilisé dans la fabrication de verre optique en astronomie et qu’il aurait même servi dans la construction du vaisseau Apollo 8. L’exploitation de cette carrière se termina en 1995.

 

 

-3. Quartz Fumé(e) et Quartz Morion  :

 

Je réunis ces deux appellations car il s’agit de la même variété divisée en deux selon la clarté du Quartz. Le Quartz Fumé ou Fumée, Smoky Quartz en anglais, étant de couleur sombre, noire, marron ou grise mais translucide tandis que le Quartz Morion est noir et peu translucide voire complètement opaque.

Leur couleur est due à une irradiation naturelle d’inclusions d’Aluminium à l’intérieur du cristal, le plus souvent provoquée par le granite environnant (légèrement) radioactif.

Il faut savoir qu’il existe des Quartz Fumés/Morions artificiels, ce sont en fait des Quartz communs ayant été irradiés en laboratoire pour les rendre plus attractifs. Ces Quartz de laboratoire ont moins de valeur, le processus de coloration n’étant pas entièrement naturel.

Selon la durée d’exposition le Quartz devient Fumé ou Morion.

 

 

 

Couleur : Noir translucide à noir opaque en passant par des teintes de marron et de gris.

Rareté : Forme massive commune, forme cristallisée commune à assez rare selon l’origine et la qualité de la teinte.

Provenances principales : Canada, USA, Brésil, Argentine, Russie, Madagascar, Portugal, Autriche, France, Suisse… Beaucoup trop de localités connues pour être toutes citées.

En France : Principalement dans les Alpes dans le massif du Mont Blanc, de très beaux cristaux fumés sont retrouvés souvent sous une forme particulière appelée Quartz « Gwindel ».

Les plus rares spécimens des Alpes sont les cristaux de Quartz Fumé associés avec de la Fluorine rouge. La Fluorine rouge étant une variété de Fluorine très rare presque exclusive à cette localité.

-Une autre association assez rare se retrouve en Aveyron dans la mine de Margabal célèbre pour ses Torbernites, un minéral radioactif vert (phosphate d’Uranium) qui se dépose parfois sur le Quartz Morion.

-On trouve aussi ce Quartz à Ploemeur en Bretagne et dans quelques autres localités moins connues.

 

 

-4. L’Améthyste  :

 

Minéral presque connu de tous, l’Améthyste est un Quartz violet/mauve naturellement coloré par des micro-inclusions ferreuses (oxydes de fer).

Sa beauté et sa profusion ont fait de l’Améthyste une des pierres les plus appréciées depuis sa découverte jusqu’à aujourd’hui.

De tous temps elle fut utilisée comme pierre d’ornement. Taillée et polie elle permit de décorer les palais de nombreuses civilisations.

Les égyptiens en faisaient des perles pour la fabrication de bijoux, les romains la taillaient en camées et au Moyen-Âge les religieux en ont fait leur pierre de prédilection.

Camée en Améthyste du Dieu Bacchus

Son nom vient du grec ancien « améthustos » littéralement « ne pas être ivre ». En effet dans l’Antiquité de nombreux peuples tels que les grecs puis les romains prêtaient à l’Améthyste le pouvoir d’annuler l’effet enivrant de l’alcool, sa couleur étant semblable à celle du vin.

Ainsi les romains avaient pour habitude de boire leur vin dans des coupes d’Améthyste pour se prémunir de l’ivresse.

Plus tard le poète Rémy Belleau (16ème siècle) s’inspira de ces légendes pour en faire un récit mythologique.

Il raconte que Bacchus le Dieu du vin poursuivait par amour une femme nommée Améthyste. Celle-ci refusant ses avances et s’enfuyant demanda à Diane déesse de la chasteté de la protéger. Pour qu’elle reste pure, Diane changea Améthyste en pierre. Bacchus, d’une profonde tristesse, pleura des larmes de vin sur Améthyste, désormais pétrifiée, qui prit la teinte des larmes de Bacchus et se colora en violet. Bacchus déclara alors que quiconque boirait dans une coupe faite de cette pierre ne pourrait savourer l’ivresse de son vin.

 

 

Couleur : Violet très clair à violet très sombre en passant par des teintes pourpres et mauves.

Rareté : Forme massive très commune, forme cristallisée très commune.

Provenances principales : Canada, USA, Brésil, Uruguay, Mexique, Bolivie, Madagascar…

-Les gisements en Amérique du Sud découverts au 20ème siècle contiennent une immense quantité d’Améthystes brutes et cristallisées. Chaque jour ce sont plusieurs tonnes qui sont extraites des mines et carrières principalement du Brésil et d’Uruguay.

Les Améthystes d’Uruguay sont bien plus appréciées que celles du Brésil car elles ont une couleur beaucoup plus marquée, d’un violet assez sombre. Leur valeur est logiquement plus élevée.

En France : -Dans l’Allier (Châtelperron notamment), des cristaux mais surtout de l’Améthyste brute d’une qualité remarquable une fois sciée et polie, révélant de très beaux motifs colorés de plusieurs variétés de Quartz.

-À Pégut dans le Puy-de-Dôme se trouvent des beaux cristaux alternant Améthyste et Quartz Laiteux.

-À Saint-Raphaël dans le Var l’Améthyste se trouve sous forme de petits cristaux bi-terminés assez rares avec inclusion d’Hématite.

-Et encore à Rigoux en Haute-Loire où cette fois-ci l’Améthyste est associée à de la Baryte.

 

 

-5. Le Quartz Hématoïde  :

 

Il s’agit d’un Quartz rouge coloré par des inclusions d’oxydes de Fer tels l’Hématite ou la Limonite.

On le retrouve aussi sous le nom de Quartz ferrugineux et de Red Quartz en Anglais.

Son nom lui a été donné en référence à sa couleur proche de celle du sang, du grec ancien « hémato » (sang) et « oïde » (aspect), qui a l’aspect du sang.

 

 

Couleur : Rouge foncé à orangé, opaque à translucide.

Rareté : Forme massive commune, forme cristallisée peu commune.

Provenances principales : Canada, Afrique du Sud, Madagascar, Maroc, France, Espagne…

-De très belles pièces viennent de Orange River (le fleuve Orange) en Afrique du Sud.

-On retrouve le même type de pierre à Madagascar, il est parfois difficile de faire la différence entre ces deux localités.

-À Tinejdad au Maroc, un gisement dans lequel se trouvent de très belles formations de cristaux rouges de toutes tailles se chevauchant les uns les autres.

-Des Quartz Hématoides parmi les plus connus sont les Quartz Hyacinthes de Compostelle.

Ce sont des petits Quartz rouges bi-terminés très appréciés pour leur couleur opaque, ils étaient autrefois ramassés par les pèlerins sur le chemin de Compostelle.

En France : -À l’Argentolle en Saône-et-Loire on trouve de très jolis amas de petits cristaux hématoïdes, la plupart du temps les cristaux sont nombreux et ne dépassent pas les 3-4mm.

-On en trouve aussi du côté de Sainte-Marie-aux-Mines dans le massif du Brézouard mais cette fois-ci la couche d’oxydation qui donne la couleur rouge se trouve généralement en dépôt et non en inclusion (pas à l’intérieur du Quartz).

 

 

-6. La Citrine :

 

La Citrine ou Quartz Citrin est un Quartz de couleur jaune à jaune doré due à de faibles quantités d’oxydes d’aluminium incluses dans le Quartz.

Son nom vient du latin « citrus » en référence à sa couleur citron.

La Citrine naturelle est très rare, il ne faut surtout pas la confondre avec la Citrine artificielle.

La Citrine naturelle est un quartz coloré par un processus naturel sans intervention humaine, sa couleur est proche du jaune paille.

La Citrine artificielle, quant à elle, est en réalité une Améthyste chauffée en laboratoire afin d’imiter la vraie Citrine mais cela lui confère une couleur jaune-marron voire caramel.

Les Citrines que l’on retrouve en vente un peu partout sont des Citrines artificielles. Elles ne sont pas rares mais ont une valeur légèrement supérieure à celle de l’Améthyste de moyenne qualité en raison du traitement qu’elles doivent subir. Ce traitement qui consiste à chauffer les Améthystes à une certaine température fragilise les pièces qui se désagrègent, et doit être maitrisé afin de limiter les pertes.

À noter qu’il existe également des faux quartz jaunes complétement synthétiques. Ce genre de quartz qui se décline en plusieurs couleurs est produit dans des laboratoires en Chine et est vendu dans le commerce sous forme de pierres naturelles trompant ainsi les amateurs de minéraux.

Ci-dessous, photos de deux spécimens naturels de Citrine et en dessous un faux quartz (à gauche) et une améthyste chauffée (à droite).

 

 

Couleur : Jaune clair, jaune paille, jaune doré pour la pierre naturelle et jaune-marron, jaune sombre pour la pierre « chauffée ».

Rareté : -Forme massive naturelle assez rare, forme cristallisée très rare.

-Forme massive et cristallisée commune pour la pierre chauffée.

Provenances principales : Australie, Brésil, Autriche, Congo (RDC), Mexique, Norvège, Russie, Espagne, USA et Zambie.

-En Australie une très rare association de Citrine sur Quartz Fumé à été trouvée, les spécimens très fragiles doivent être recollés mais ils donnent des pièces remarquables.

-La Zambie est sûrement le pays le plus connu pour ses magnifiques Citrines en macles du Japon. Ces Quartz sont parmi les spécimens les plus recherchés mélangeant une variété rare et une macle rare, ce qui en fait des pièces encore plus rares.

-La Russie est également un pays réputé pour ses Citrines de grande qualité.

En France : En France la Citrine est rare, il n’y a pas de localité type.

On trouve des Quartz jaunes à l’Argentolle en Saône-et-Loire mais cela pourrait bien être des Quartz hématoïdes très faiblement colorés, la distinction est parfois difficile à faire.

 

 

-7. L’Amétrine :

 

Extrêmement rare l’Amétrine est un mélange entre l’Améthyste et la Citrine.

Il s’agit donc d’un Quartz à la fois violet et jaune. L’alternance des deux couleurs en fait une pierre gemme très recherchée et très chère.

Cette alternance de couleurs est due à un changement de température lors de la formation d’Améthystes. Ces pierres qui étaient à la base des Améthystes ont été naturellement chauffées (volcanisme) et colorées partiellement en jaune créant des Amétrines.

Il existe toutefois des Amétrines de synthèse qui ont été créées en laboratoire afin de les utiliser en pierres taillées sur des bijoux.

La grande majorité des Amétrines provient d’une mine en Bolivie, la mine d’Anahi, cette mine représente plus de 90% de la production mondiale d’Amétrine.

 

 

Couleur : Jaune et violet.

Rareté : Forme massive très rare et forme cristallisée extrêmement rare.

Provenances principales : Bolivie (Anahi Mine)

-Des Amétrines de moindre qualité ont été trouvées ailleurs au Brésil, en Inde, en Afrique du Sud et aux USA en faible quantité.

En France : Aucune localité connue.

 

 

-8. Quartz Prase et Prasiolite:

 

Le Quartz Prase est une variété de Quartz de couleur verte.

Son nom a pour origine le grec « prason » signifiant poireau en référence à sa couleur.

 

Aventurine massive

Dans l’introduction j’ai dit que je ne parlerais que des micro-inclusions et non des inclusions visibles à l’oeil nu, mais le Quartz Prase réunit aujourd’hui presque tous les Quartz colorés en vert quelque soit le type d’inclusion.

À l’époque le terme servait à désigner une quartzite verte (=roche composée de quartz) mais il s’est étendu au fur et à mesure et a englobé presque toutes les variétés de Quartz vert.

L’Aventurine qui est une quartzite colorée par des inclusions de Fuchsite ne rentre cependant pas dans cette catégorie puisqu’elle est une variété à part qui ne forme jamais de cristaux.

Se trouvant sous forme massive de roche grenue et la plupart du temps polie elle n’est pas un Quartz Prase et encore moins une Prasiolite comme certains vendeurs peu scrupuleux veulent le faire croire.

 

On peut toutefois distinguer deux grands types de Quartz Prase :

La variété avec micro-inclusions d’Actinolite ou d’Hédenbergite qui colorent de façon homogène le Quartz. Ce ne sont pas les seules micro-inclusions possibles mais les deux principales.

Les Quartz avec macro-inclusions (plus grosses), en général de Chlorite, un minéral vert formant des fibres visibles à l’oeil nu et qui ne rendent pas le Quartz totalement vert mais parsemé, on l’appelle le Quartz Chloriteux.

 

À noter qu’il existe encore une 3ème sorte de Quartz vert à ne pas confondre avec le reste, la Prasiolite. Il s’agit d’une variété à part, extrêmement rare à l’état naturel (encore plus que l’Amétrine). Elle dérive d’un type d’Améthyste qui, lorsqu’on la chauffe, ne devient pas jaune pour donner de la Citrine mais verte !

Ce type d’Améthyste est déjà assez rare mais il faut encore qu’elle ait été chauffée par un procédé naturel pour obtenir une Prasiolite naturelle.

Ces deux conditions difficiles à réunir font de la Prasiolite, la variété de Quartz la plus rare.

Pour exemple, en Californie, de la Prasiolite a été produite par l’action d’une coulée de lave ayant rencontré et chauffé la rare Améthyste en question.

On la trouve également au Canada et en Pologne.

La plupart des Prasiolites sur le marché sont synthétiques ou ont été traitée par irradiation ou chauffage.

Là encore on retrouve des faux quartz crées en laboratoire à partir de germes sur lesquels on fait cristalliser des solutions siliceuses.

 

 

Couleur : Vert dans toutes ses nuances.

Rareté : Forme massive peu commune et forme cristallisée peu commune.

Provenances principales : Chine, Bulgarie, Grèce, Italie et Russie pour les Quartz avec inclusions micro-cristallines.

-Népal, Suisse, France pour les Quartz avec inclusions macro-cristallines de Chlorite. C’est dans les Alpes qu’on trouve les plus beaux Quartz Chloriteux concernant la Suisse et la France.

-Les Quartz Prase d’Italie et de Grèce sont réputés et peuvent être très ressemblants (colorés uniformément par des inclusions d’Hedenbergite).

En France : Principalement dans les Alpes, on trouve de très beaux Quartz hyalins (=clairs, transparents) avec inclusion de Chlorite. Souvent ces inclusions sont en fantômes.

Un fantôme est le dépôt d’un second minéral sur les faces d’un cristal au cours de sa croissance, ce cristal ayant continué par la suite à se développer par dessus, on peut apercevoir à l’intérieur la forme du cristal au moment de son recouvrement par le dépôt. On appelle donc cela un fantôme car cela représente la forme du cristal qui existait à une époque antérieure.

N.B: Les Quartz fantômes feront l’objet d’un prochain article.

 

 

-9. Le Quartz Rose:

 

Quartz rose massif

Le Quartz Rose ou Pink Quartz est une variété très prisée en lithothérapie (bien-être et soins par les pierres) sous sa forme massive, il est toutefois assez rare sous sa forme cristallisée.

Pour être plus exact, forme massive et forme cristallisée sont en réalité deux variétés différentes.

La couleur de la forme cristallisée est due à des oxydes métalliques (Manganèse, Titane) et celle de la forme massive à des micro-inclusions de Dumortiérite.

La variété massive utilisée en ornement ou décoration, souvent taillée et polie n’a encore jamais été trouvée sous forme de cristaux.

 

La pierre de Quartz Rose est souvent associée à l’amour. Les civilisations grecque ou romaine l’avaient associée aux Dieux et Déesses de l’Amour.

Selon un récit mythologique grec elle résulterait du mélange cristallisé du sang de la Déesse de l’Amour Aphrodite avec celui de son amant Adonis tué par le Dieu Arès fou de jalousie.

 

 

Couleur : Rose dans toutes ses nuances.

Rareté : Forme massive très commune et forme cristallisée très rare.

Provenances principales : -Forme massive : Brésil, Madagascar, USA, Canada, Allemagne, Portugal

-Forme cristallisée : Brésil, USA, Afghanistan, Italie, Argentine

-En Argentine le Quartz Rose se trouve sous forme de très belles géodes.

-C’est le Brésil qui détient les plus belles formations cristallisées de Quartz Rose, avec un rose soutenu, en association avec d’autres minéraux et parfois même en formation de « fleur » comme de véritables roses.

-Le Quartz rose massif provient essentiellement du Brésil et de Madagascar.

En France : -Dans l’Aveyron des pièces cristallisées associées à de la Calcite.

-Toujours en Aveyron vers Sainte-Affrique en petites géodes de Quartz Rose.

-Dans le Limousin à la Carrière de Pierre Blanche sous forme cristallisée.

 

 

-10. Le Quartz Bleu:

 

Il s’agit d’une des variétés de Quartz les moins connues, le Quartz Bleu d’Espagne est coloré par des inclusions de magniesioriebéckite.

Le Quartz bleu d’Espagne est, à mon sens, la seule véritable variété cristallisée existant dans cette couleur.

On retrouve quand même quelques spécimens de moins bonne qualité en Italie.

Les autre variétés sont massives comme l’Oeil-de-Faucon (inclusion de crocidolite) ou comportent des inclusions visibles à l’oeil nu comme les Quartz à inclusions d’Indicolite du Brésil.

Toutefois on peut citer une variété massive aux USA (Pennsylvanie) présentant des micro-inclusions colorant homogènement le quartz.

Le quartz bleu est assez rare mais moins connu que ses homologues d’autres couleurs.

Il ne faut pas le confondre avec la Célestine dont la couleur est très similaire. Un critère de différence évident entre les deux espèces est la forme de leurs cristaux.

Les plus gros cristaux de Quartz bleu retrouvés ne dépassent pas les 2 ou 3 cm.

La plupart du temps les cristaux sont en forme de bi-pyramides sans les faces prismatiques habituelles du quartz (les côtés du quartz).

 

 

Couleur : Bleue.

Rareté : Forme massive assez rare et forme cristallisée rare.

Provenance principale : Espagne : Antequera en Andalousie et Los Vives dans la province de Valence.

En France : Aucune localité connue.

 

 

  • Quelques rares variétés de Quartz à part ou entre-deux:

 

-Le Quartz Mangue🥭 (Mango Quartz): Un quartz dont les cristaux hyalins (transparents) se terminent en pointe jaune mangue.

Ce quartz particulier est exclusif à Cabiche en Colombie.

 

 

-Le Quartz Fraise🍓 (Strawberry Quartz): Encore un nom de fruit pour ce quartz rouge avec inclusion d’hématite et de mica lui donnant cet aspect rappelant la fraise, il s’agit en fait d’un Quartz Hématoïde. On trouve de beaux échantillons au Kazakhstan ou au Mexique.

 

 

-Le Quartz Ouro Verde: Son nom se traduit par “or vert” car la couleur de ce quartz se situe entre le jaune chartreuse et le vert-doré. Selon la teinte il peut se classer dans les Citrines ou les Quartz Fumés.

Ce quartz est souvent obtenu par chauffage ou irradiation mais il existe bel et bien à l’état naturel.

 

 

-L’Améthyste Hématoïde: Il s’agit d’une Améthyste encapuchonnée de Quartz Hématoïde (officiellement reconnu comme une variété d’Améthyste rouge/violette), ce quartz peut rentrer dans ces deux variétés. Également appelée “Auralite” en lithothérapie/soins par les pierres.

On le trouve presque exclusivement à Thunder Bay dans l’Ontario au Canada.

 

 

 

IV. LÉGENDES, POUVOIRS, LITHOTHÉRAPIE

 

La lithothérapie est une forme de médecine douce utilisant les pierres naturelles.

Elle consiste à attribuer et à exploiter des propriétés énergétiques liées aux minéraux.

Dans la pratique il faut porter les pierres sur soi (bijoux, galets roulés dans poche, portefeuille…) ou les placer dans un lieu de vie choisi selon le problème à combattre.

Concernant le Quartz les vertus attribuées sont différentes selon les variétés. Ainsi selon la couleur et la forme du Quartz les bienfaits ne seront pas les mêmes.

On attribue généralement 4 domaines d’actions différents par pierre à savoir le plan Spirituel, le plan de l’Âme, celui du Mental ainsi que celui du Physique.

Par exemple, le Cristal de Roche aiderait à transformer les faiblesses en forces et encourage les nouvelles expériences sur le plan de l’Âme. Sur le plan Spirituel il agirait sur la réparation, l’auto-guérison et la clarté des idées. Sur le plan Physique on lui attribue la faculté de renforcer les nerfs, muscles, tendons et articulations. Enfin sur le plan du Mental il favoriserait l’acceptation de soi et la compréhension de son environnement.

En ce qui concerne les géodes de Quartz, on leur attribue le pouvoir de purifier une pièce en chassant les mauvaises ondes. Elles permettent également de recharger en énergie les autres pierres.

On associe également chaque pierre à un des 7 chakras du corps humain, les bienfaits se faisant ressentir en associant les pierres à la pratique de la méditation/relaxation et de Reiki (soins énergétiques).

Cette médecine douce n’est pas reconnue comme une forme officielle de médecine.

Elle ne dispense donc pas des soins habituels mais peut-être un complément à la médecine générale.

 

 

 

 

V. LE QUARTZ, UN MINÉRAL FABULEUX

 

Le Quartz fait partie des pierres qui peuvent se décliner dans presque toutes les couleurs. Les variétés que je vous ai présentées sont des variétés officielles et reconnues minéralogiquement parlant.

Vous pouvez trouver encore beaucoup d’autres noms de “variétés” peu répandues mais qui sont surtout des noms commerciaux ou des sous-variétés.

Avoir les 10 principales variétés de Quartz dans sa collection est un objectif de beaucoup de collectionneurs. En se renseignant, on peut voir qu’il n’est pas si difficile à atteindre. Les variétés principales ne posent pas de problème car elles sont très présentes sur le marché et même les variétés les plus rares peuvent s’obtenir à prix raisonnable selon leur qualité et leur taille.

Attention toutefois à ne pas se faire avoir en achetant un “faux” quartz. Si vous êtes au courant et le trouvez esthétique il n’y a pas de mal à cela, certaines collections sont basées uniquement sur les cristaux synthétiques. Mais si vous recherchez du naturel et que vous avez un doute n’hésitez pas à poser la question au vendeur (qui doit le mentionner s’il est honnête) ou à des connaisseurs.

Pour conclure n’oubliez pas que le Quartz est un minéral fabuleux qui nous a aidé à nous développer, en upgradant notre technologie tout au long de notre histoire, dès le temps des premiers hommes jusqu’à aujourd’hui !

J’espère que ce guide sur les différentes variétés de quartz vous a été utile et je vous donne rendez-vous pour un prochain article sur le monde passionnant des minéraux ! 😉

 

 

Boutique Vente Minéraux Quartz Améthyste Citrine Cristal de Roche

*Les spécimens présentés dans cet article sont issus de collections personnelles, soumises à Copyright, toute reproduction est interdite sauf dérogation.

Poster un commentaire:

Promo 5%
Perdu !
Presque !
Promo 10% !
Promo 5%
Pas de chance...
Promo 5%
Retentez plus tard...
Presque !
Promo 15% !!
Promo 30% !!!
Pas de chance...
Tentez de Remporter un Code Promo !
Tournez la roue et tentez de remporter un des codes promo valable sur tout le site pendant 24h !
-Vous pouvez tenter votre chance une seule fois par semaine.-Un code promo ne peut être utilisé qu'une seule fois.-Seule l'adresse mail utilisée pour tourner la roue pourra utiliser le code promo.-Seul le code promo remporté sera valide pour l'adresse mail utilisée.